Nico Del Franco qui blogue sur Whudat nous fait découvrir Francfort en smart cabrio | BRABUS edition asphaltgold, une ville au charme inattendu. On la sent vibrer jusque dans le quartier branché de la gare. Et c’est justement là que se déroulent, durant le salon de l’automobile IAA, le programme nocturne de la me Convention organisée par Mercedes-Benz et SXSW ainsi que la soirée smart.

Francfort fait parler d’elle. Pas uniquement pour ses banques, ses gratte-ciel, son aéroport et son cidre si savoureux ou encore la culture techno des années 1990. La métropole sur le Main travaille son image. En parallèle de l’essor financier et de la façade si tranquille et classique de ses rues à la qualité de vie primée, une nouvelle scène fait parler d’elle – qui évoque même un peu Berlin. Francfort vit sa métamorphose au travers d’événements improvisés, un peu bruts et captivants, surtout présents dans le quartier de la gare (Bahnhofsviertel) animé par des restaurants, bars, clubs, galeries et spots indépendants. Avant d’entamer une virée dans « Mainhattan » en smart cabrio BRABUS edition asphaltgold, nous rejoignons Nico Del Franco dans le salon archi-stylé de l’hôtel 25hours by Levi’s où même les abat-jour portent des santiags. Natif de Francfort, le blogueur de Whudat connait la ville comme sa poche et nous n’allons pas chômer.

Salut Nico, c’est un peu chaud ce quartier, non ? Est-ce que tu dirais que les abords de la gare sont à l’image de la nouvelle Francfort ?
Nico Del Franco : Peut-être bien. Un vent de « sin city » souffle encore pas mal dans les parages et ça reste un quartier chaud d’un point de vue social. Mais depuis un an ou deux, ce quartier jadis mal famé est de plus en plus prisé. À Berlin ou Hambourg, on parlerait même de quartier branché. Un grand nombre de créatifs sont venus ici, attirés par les loyers bon marché. Cette évolution est appuyée par des initiatives comme Basis Frankfurt. Ça a eu un effet-aimant radical.

Une smart cabrio | BRABUS edition asphaltgold garée devant l’hôtel 25hours Frankfurt

smart cabrio | BRABUS edition asphaltgold avec le spoiler avant de couleur atomic yellow

On sent le quartier vibrer à chaque coin de rue. Est-ce que le 25hours Hotel et son restaurant Chez IMA sont le havre de paix des alentours ?
Nico Del Franco :
Oui, enfin seulement au rez-de-chaussée, Chez IMA, où l’on déguste une cuisine orientale fusion absolument savoureuse et de préférence dans la belle cour intérieur. Sur le toit-terrasse, en revanche, ça déménage, avec des soirées assez fréquentes. Voilà un petit secret que je  livre avec plaisir.

Petit secret d’initiés : une bonne escalope pannée appelée Schniztler Chez IMA

C’est aussi là qu’aura lieu la Construction Party le 16 septembre dans le cadre de la me Convention, organisée durant le salon de l’automobile IAA par Mercedes-Benz et SXSW. Tu comptes y aller ?
Nico Del Franco :
Bien sûr, car le spot au-dessus du chantier de la nouvelle aile de l’hôtel 25hours est génial. Et musicalement ça promet d’être bon, avec les DJ Bounce de Berlin et Buck Rodgers d’Austin.

On dirait que, dans le quartier de la gare, il y a toute une enfilade de boutiques aussi intéressantes les unes que les autres…
Nico Del Franco :
… à commencer par Pracht, c’est à la fois un café, une brasserie, un bar et une discothèque. De l’extérieur, on pourrait penser que c’est trop confiné, mais en fait il y a une assez grande piste de danse à l’arrière et des DJ réputés s’en donnent à cœur joie. C’est un bon plan pour prendre un verre entre amis.

La smart cabrio | BRABUS edition asphaltgold passe devant une terrasse

Où est-ce que tu comptes nous emmener ? Francfort n’est pas immense.
Nico Del Franco :
C’est vrai que Francfort fait un peu village en comparaison avec certaines mégalopoles – ce que je ne vois pas d’un mauvais œil. Il y a tout ce dont on a besoin, y compris une bonne équipe de foot. Tout est à proximité, ce qui rend la vie en ville très agréable. Dans l’étude sur la qualité de vie menée par la société de conseil Mercer, Francfort arrive à la septième place mondiale !

Une smart cabrio | BRABUS edition roule dans une rue de Francfort
Bas de caisse jaunes
Vue de l’intérieur bichrome jaune et gris de la BRABUS
Gros plan sur un ventilateur au pourtour jaune
Frein main griffé de la smart BRABUS

À ton avis, c’est dû à quoi ?
Nico Del Franco :
Au mélange de modernité et de tradition. D’un côté il y a le nouveau quartier chic résidentiel et de bureaux à Westhafen (Port de l’ouest), où les habitants ont même un embarcadère privé à l’arrière de leur maison. D’un autre, il y a les quartiers plus cossus comme Sachsenhausen où la vie est un long fleuve tranquille. Et ces bonnes auberges traditionnelles comme le Fichtekränzi perdurent. Les Francfortois viennent boire leur ebbelwoi (cidre local qui vaut la peine d’être goûté !) accompagné d’une schnitzel arrosée de sauce verte (escalope aux fines herbes). C’est un must pour les gens de passage.

Une smart cabrio | BRABUS edition asphaltgold passe dans une rue de Francfort sur un passage devant des piétons

Mais on a déjà mangé !
Nico Del Franco :
Oui, mais il reste bien une petite place pour le dessert, non ? Je conseille justement le Bizziice à Sachsenhausen. Une petite glace bio ne nous fera même pas de mal à la conscience ! Prends une boule « New York Cheesecake », c’est mon parfum préféré. Je m’arrête ici au moins une fois par semaine avec ma petite amie.

Devanture du glacier Bizziice à Francfort

Nico Del Franco mange une glace en terrasse

Exquis ! Divin, même ! En plus, le soleil brille comme jamais, un temps idéal pour rouler en cabriolet.
Nico Del Franco :
Quelle chance d’en avoir un sous la main, dont la capote se replie quelle que soit la vitesse. Allez, taillons la route le long du fleuve pour découvrir une galerie d’art, la Kunstverein der Familie Montez. Il y a toujours une expo. En ce moment, « What can be done to make trouble ? » [Que faire pour semer le trouble ?, ndlt ] présente un combiné de sculptures contemporaines, d’installations, de photographies, de vidéos et de peintures. Le café est un super lieu pour déconnecter et se ressourcer. C’est aussi un lieu proposant des soirées, des événements et des marchés aux puces, ainsi qu’une super fête à nouvel an.

Nico Del Franco au volant d’une smart cabrio | BRABUS edition asphaltgold découverte

Une smart cabrio | BRABUS edition asphaltgold devant des bâtiments à l’architecture moderne

La smart cabrio | BRABUS edition asphaltgold s’insère à merveille dans le parc urbain de la capitale internationale. Ce modèle spécial dont l’édition est limitée à 500 exemplaires fait de l’effet, sans être tape à l’œil. Le spoiler avant, les bas de caisse et le diffuseur arrière BRABUS de couleur atomic yellow viennent souligner avec design et élégance la subtilité de la biplace. Les jantes en alliage léger et au design à cinq branches doubles sont brillantes et laquées de noir. Elles ancrent résolument le modèle limité sur l’asphalte où il a belle allure. Nico adopte d’emblée les sièges en cuir noir et aux surpiqures stylées en gris. Il appuie avec joie sur l’accélérateur. Avec ses 66 kW (90 ch), le modèle automatique est aussi sportif qu’efficient. À cela s’ajoute son agilité, argument de choc dans une ville qui ne livre pas ses secrets facilement. Elle s’abandonnera au contraire aux visiteurs qui auront pris la peine et le temps de l’explorer et de la ressentir.  

Plan rapproché de quelques gratte-ciel du « Mainhattan » de Francfort

Entre le fleuve tranquille et les gratte-ciel en arrière-plan, qu’est-ce qui constitue le meilleur panorama ?
Nico Del Franco :
Pour le panorama type carte postale, je recommande un des nombreux ponts, même si le meilleur, le Holbeinsteg, est piéton. Beaucoup de gens se rendent sur les bords du Main pour faire du jogging ou juste chiller dans l’herbe entre amis. Ce grand fleuve donne un peu l’impression d’être en vacances.

Et le soir, qu’est-ce qu’on fait ?
Nico Del Franco :
On retourne dans le quartier de la gare.

Vue arrière d’une smart cabrio | BRABUS edition asphaltgold arrêtée à un feu rouge

Alors, retournons-y. Nous n’aurons aucun mal à nous garer avec la smart.
Nico Del Franco :
Très bien, allons nous jeter dans la mêlée sur la Münchener Strasse. Parmi les boutiques asiatiques, snacks et coiffeurs turcs, on trouve chaque semaine ou presque un nouveau bar branché ou une boutique à bagels. Le pastrami de Maxie Eisen est si bon que le New York Times en a même chanté les louanges. Et juste en face, il y a la Pizzeria Montana, un endroit sympa où le four est en forme de Pacman géant.

Enseigne lumineuse de la Pizzeria Montana à Francfort

Cliché de l’intérieur de la Pizzeria Montana à Francfort avec le four à pizza en forme de Pacman

Ça doit chatouiller ton âme de gamer ?
Nico Del Franco :
En fait, je suis plutôt conservateur question restos et en quête de qualité. Je pense qu’une bonne pizzeria n’a pas besoin de superflu. De toute façon, la meilleure pizza de la ville se dévore chez Da Cimino, la plus ancienne pizzeria de Francfort. Elle se trouve dans mon quartier, à Bornheim.

Nico Del Franco assaisonne sa pizza à la Pizzeria Montana

Tu recommanderais un autre endroit pour manger ?
Nico Del Franco :
Je vais vous confier un bon tuyau : le Club Michel. C’est très sélect et faut s’inscrire sur la mailing liste, mais c’est comme ça qu’on peut réserver une place à la table communautaire.

Ça vaut le coup ?
Nico Del Franco :
Bien sûr ! La carte change à la semaine, la cuisine est excellente et cette grande tablée donne l’occasion de rencontrer des gens passionnants tout en mangeant bien.

Et pour le digestif, tu nous emmènes où ?
Nico Del Franco :
Le mot « digestif » fait un peu prétentieux à Francfort. Je propose d’aller à Yok-Yok. C’est juste un kiosque, mais déjà une institution.

Portrait à travers une vitre de Nico Del Franco qui regarde vers le haut

Vie nocturne à Francfort

Yok-Yok – ça sonne exotique.
Nico Del Franco :
Ça veut dire « Impossible n’existe pas » en turc. Nom ironique vu que le magasin propose 400 sortes de bières environ et qu’il y a même eu des platines à l’intérieur et des caisses en devanture pour s’assoir sur le trottoir. C’est un peu plus calme aujourd’hui, par égard pour le voisinage. Même si une foule de gens totalement différents continue d’y affluer chaque soir, avant d’aller au Plank, un café-bar légendaire inaccessible autrement.

Francfort est aussi réputée pour sa musique électro, que conseilles-tu pour aller se bouger en rythme ?
Nico Del Franco :
Je vois deux possibilités, on fonce vers Offenbach pour aller au Robert Johnson, ou on reste dans le coin et on va au amp. D’ailleurs, du 14 au 16 septembre, l’amp fait partie des « Urban Hotspots » de la me Convention comme le Pracht, le Maxie Eisen, le Plank et le Club Michel. En début de soirée, l’amp est encore très tranquille. Les grands DJ commencent leur set dès 23 h. Faut pas rater ça !

C’est là qu’on entend le vrai son francfortois.
Nico Del Franco :
Absolument. Si on omet le dialecte ambiant.

Tu voudrais bien nous l’appendre ?
Nico Del Franco :
Une prochaine fois peut-être…

Portrait de Nico Del Franco devant un mur graffé

Nico Del Franco blogue sur Whudat, plateforme fondée par le rappeur MC Winkel, l’une des plus populaire d’Allemagne en termes de lifestyle, street art et musique.

Secrets d’initiés à Francfort :

Basis Frankfurt
Gutleutstraße 8-12
60329 Francfort-sur-le-Main
www.basis-frankfurt.de

25hours Hotel Frankfurt by Levi’s
Niddastraße 58
60329 Francfort-sur-le-Main
www.25hours-hotels.com/de/frankfurt-hotels.html

Bar Pracht
Niddastraße 54
60329 Francfort-sur-le-Main
www.barpracht.de

Apfelwein Wirtschaft Fichtekränzi
Wallstraße 5
60594 Francfort-sur-le-Main
www.fichtekraenzi.de

Bizziice
Wallstraße 26
60594 Francfort-sur-le-Main
www.bizzi-ice.com

Kunstverein Familie Montez
Honsellstraße 7
60314 Francfort-sur-le-Main
www.kvfm.de

Maxie Eisen
Münchener Straße 18
60329 Francfort-sur-le-Main
www.maxieeisen.com

amp
Gallusanlage 2
60329 Francfort-sur-le-Main
www.ampyourself.de
page Facebook

Pizzeria Montana
Weserstraße 14
60329 Francfort-sur-le-Main
www.montana-pizzeria.de

Pizzeria da Cimino
Adalbertstraße 29
60486 Frankfurt am Main

Club Michel
Münchener Str. 12
60329 Francfort-sur-le-Main
www.clubmichel.com

Yok-Yok
Münchener Str. 32
60329 Francfort-sur-le-Main
page Facebook

Plank Café-Bar-Studio
Elbestraße 15
60329 Francfort-sur-le-Main
www.barplank.de

Robert Johnson
Nordring 131
63067 Francfort-sur-le-Main
www.robert-johnson.de